Recettes sans lait de vache ou d'animaux, sans caséine sans lactose


Des recettes sans lait, sans produits laitiers


Nos recettes indiquées « sans lait » ne contienne aucun lait animal (sauf erreur de notre part qui aurait échappée à notre vigilance et qu'il faut nous signaler !).
Ces recettes ont été conçues spécifiquement en cherchant à ne pas utiliser de lait de vache (ou d'animal) ou bien ne contienne en toute logique pas de lait.

Pourquoi des recettes « sans lait » ?


Parce que le lait de vache qui nous est donné à consommer depuis une vingtaine d’année n’est plus du tout celui d’origine, il contient désormais :
  • beacoup plus d’hormones de croissance (en particulier l’IGF-1) de par la sélection de vaches les plus productives (une vache produit 7 fois plus de lait qu’auparavant). L’IGF-1 est nécessaire au veau la première année mais vivement soupçonné d’être un facteur aggravant de cancer chez l’homme ;
  • des antibiotiques et médicaments donnés aux vaches pour supporter leur condition de vie (loin de l’image d’Epinal indiquée par les publicités) ;
  • les pesticides et autres produits chimiques fournis dans les granules qui composent leur alimentation
  • des hormones (estrogènes et progestérones) car depuis 10 à 20 ans seulement les vaches sont traites pendant toute la durée de leur gestation.
Certes, les vaches de l’agriculture biologique, paissent dans les champs sans pesticides, ne recoivent pas d’antibiotiques. A consommer du lait, il paraît donc important de le choisir bio.

De quoi se compose le lait ?


Pour autant, le lait même bio contient toujours le même sucre, le lactose, et les mêmes protéines (la principale est la caséine), les mêmes facteurs de croissance (sans doute en quantité inférieure) comme l’IGF-1.

Si bien que grâce à des études récentes (depuis 1995) par des scientifiques du monde entier, le lait, imposé par l’industrie laitière à grand coup de publicité et marketing, devient un aliment décrié par une partie des scientifiques, des hygiénistes, des médeçins :
  • Parce que nous ne sommes pas adaptés à boire du lait tout au long de notre vie (ni le lait maternel ni celui d’un animal). Ainsi, 5 millions de Français (et jusqu’à 1 adulte sur 2 dans le Sud de la France) sont intolérants au lactose (le sucre du lait) le plus souvent sans le savoir, car ils ne possèdent plus l’enzyme, la lactase, qui permet aux bébés de digérer le lait.
  • Les enfants sont de plus en plus fréquemment allergiques aux protéines du lait de vache (la caséine) avec de graves conséquences sur leur santé (troubles digestifs et ORL, éruption cutané dont eczéma, et asthme)
  • Le facteur de croissance IGF-1 active la multiplication des cellules mais aussi les cellules pré-cancéreuses. Associé dans le lait à la caséine, il est fortement et récemment soupçonné d’induire des cancers chez l’homme et la femme.
  • Indépendament de toute allergie, le lait provoque, en particulier chez les jeunes enfants, des maladies à répétition de la sphère ORL
Le lactose... est partout !   (comme le gluten d'ailleurs...)
Même sans boire un verre de lait, nous en consommons sans le savoir dans des produits variés de l’industrie alimentaire (on le trouve dans la boulangerie, les viennoiseries, la charcuterie etc… parce qu’il faut bien utiliser tout ce lactose issu de la production massive et croissante des fromages !) , comme de l’industrie du médicament (20% des médicaments en contiennent, y compris en homéopathie).

On comprend mieux l’augmentation de l’intolérance au lactose, sous forme mineure ou majeure (de problèmes digestifs à des douleurs articulaires ou musculaires, à l’allergie et l’asthme).

Ne pas confondre intolérance au lactose (le sucre du lait) par manque de lactase conditionné génétiquement et allergie au lait (aux protéines) par une réponse immunitaire dont les conséquences sont plus graves.

Reste que le lait est toujours mis en avant pour son bienfait sur l’ostéoropose (bienfait désormais mis en doute, ce serait peut être même un facteur agravant), pour son apport en calcium (tout relatif puisque le calcium végétal est deux fois plus assimilé que le calcium du lait animal) dont on nous aurait brandi à tort la menace de carences !

Des « recettes sans lait » non pas pour ne plus consommer du tout de laitage (sauf obligation médicale, c’est un choix personnel qui implique une réflexion sur son alimentation, comme choisir le régime hypotoxique du Dr Seignalet) mais en tout cas de 1 à 2 laitages par jour maximum comme le préconise le Pr Henri Joyeux, le Pr Jean-Pierre Willem (mais en privilégiant les yaourts fermentés, le lait de chèvre) et avec eux des nutritionistes de tous pays.
Or, ce nombre de laitage maximum implique de revoir nos menus quotidiens car il est très vite atteint (avec le lait, le beurre, la crème et bien sûr les fromages).

Tâchons d'oublier tous les slogans publicitaires vantant "l'amitié" des produits laitiers qui résonne à nos oreilles depuis 25 ans (l’industrie laitière a des moyens colossaux), pour prendre conscience que le contenu de nos assiettes est directement lié à notre santé.
De plus, il est facile de remplacer le lait de vache par du lait végétal, de même pour la crème, quant au beurre il peut être remplacé par des margarines 100% végétales (quelques marques existent avec des huiles non hydrogénées et sans additifs alimentaires)...

Sélection de recettes sans lait (ni produits laitiers) aux laits végétaux


Smoothie banane et mangueSmoothie banane et mangueConsultez toutes nos recettes en sélectionnant le type de recettes et les allergènes à exclure grâce à la recherche avancée de recettes
dattes aux amandesDattes aux amandesSi vous contastez une erreur dans ces recettes "sans lait", merci de nous en faire part par mail (un lien sur chaque recette vous permet de nous envoyer très rapidement un mail).
Choux à la crème chocolat  sans gluten et sans lactoseChoux à la crème chocolat sans gluten et sans lactose
Mini cakes salés sans glutenMini cakes salés sans gluten BVous aussi, partagez vos recettes sans lait sur gourmandines.fr, site de recettes coopératif
Fondant au chocolat et mielFondant au chocolat et miel B
Gratin de courgettes aux trois laitsGratin de courgettes aux trois laits
Truites sauce amandine SGSCTruites sauce amandine SGSC B
Terrine d'été aux harengs douxTerrine d'été aux harengs doux B
Cake aux lentilles germées (bio sans gluten)Cake aux lentilles germées (bio sans gluten) B
Croquants aux amandes sans lait sans glutenCroquants aux amandes sans lait sans gluten B
Gratin dauphinois sans lait de vacheGratin dauphinois sans lait de vache B
Filets de dorade au vertFilets de dorade au vert B
Courge musquée farcieCourge musquée farcie B
Velouté au potimarronVelouté au potimarron B
Bouchées au potimarronBouchées au potimarron B
Cake aux harengs aux Oméga-3Cake aux harengs aux Oméga-3 B
Crème dessert au chocolatCrème dessert au chocolat B
Petits fondants au chocolat SGSCPetits fondants au chocolat SGSC B
Muffins à l'épeautre  chocolat bananeMuffins à l'épeautre chocolat banane B
Galettes au sarrasin (sans gluten sans lait)Galettes au sarrasin (sans gluten sans lait) B
Sablés sans gluten aux pépites de chocolatSablés sans gluten aux pépites de chocolat B
Gateau des rois brioché à la MAPGateau des rois brioché à la MAP B
GibassierGibassier
Clafouti aux cerisesClafouti aux cerises

Vous aussi, partagez vos meilleures recettes !

Les recettes indiquées B sont réalisées à partir d'ingrédients biologiques cuisinés de façon saine et écologique.
Les recettes indiquées S sont sans gluten sans lait d'animaux donc y priori conformes au régime hypotoxique Seignalet (mais la cuisson est à vérifier).